Today's Classical Music Video

Wednesday, December 29, 2010

Barbara Daniels Sings "Klange der Heimat" (Czardas) from Die Fledermaus / Barbara Daniels chante Klange der Heimat de Die Fledermaus


Die Fledermaus, this most delightful of operettas by Austrian composer Johann Strauss (1825-1899), has long been part of New Year's celebrations in the central European countries.  To welcome the new year, let's listen to Rosalinda's scintillating "Klange der Heimat", also known as the Czardas. There are literally dozens of very beautifully sung (and acted) versions of this aria on Youtube.  Here is one from a Metropolitan Opera Gala in1991, starring American soprano Barbara Daniels as Rosalinda with James Levine conducting. Also seen in this video clip is the late baritone Hermann Prey (Eisenstein) in one of his most celebrated roles, and Anne Sofie von Otter as Orlofsky.  We also catch a glimpse of American baritone Dwayne Croft as Falke at the end.  Perhaps not the most idiomatic or authentic of performances, but it's still great fun, and Daniels nailed the C-sharp brilliantly at the end. 

*** 

Die Fledermaus, cette merveilleuse opérette du compositeur autrichien Johann Strauss (1825-1899) fait partie depuis longue date des festivités du Nouvel An dans les pays de l’Europe centrale. Pour célébrer le Nouvel An, j’ai choisi l’éblouissante aria de Rosalinde : Klange der Heimat. Il y a littéralement des douzaines de versions de cette aria sur You Tube et elles sont toutes chantées merveilleusement. Voici une prestation du Metropolitain Opera Gala de 1991, elle met en vedette la soprano américaine Barbara Daniels dans le rôle de Rosalinde avec James Levine au podium. Dans ce vidéoclip, on aperçoit aussi Hermann Prey (Eisenstein) dans l’un de ses rôles les plus célèbres et Anne Sofie von Otter dans le rôle d’Orlofsky. Aussi dans ce vidéoclip, le baryton américain Dwayne Croft dans le rôle de Falke. Ce ne sont pas des prestations très idiomatiques ou authentiques, mais elles sont très divertissantes et Barbara Daniels réussit à merveille le do dièse à la fin.

- Joseph K. S; Traduction par Robert Scott

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home