Today's Classical Music Video

Wednesday, December 15, 2010

Dame Gwyneth Jones Sings "Abscheulicher" from Fidelio / Dame Gwyneth Jones chante Abscheulicher de Fidelio


Today is the birthday of Ludwig van Beethoven (Bonn Dec 15 1770 - Vienna Mar 26 1827), although his exact birthday is in some dispute. Sometimes it is listed as Dec. 16, and the record shows that he was baptized on Dec. 17.  Among Beethoven's huge creative output, only one is an opera, Fidelio. Musicologists are fond of finding faults with this opera, citing that Beethoven did not write gratefully for the voice, and that he treated it as just another instrument.  But Fidelio's greatness surpasses any faults it might have, and it has earned its position in the standard repertoire, partly attributed to its universal theme of victory of the human spirit over tyranny and oppression. A truly great performance of Fidelio is an deeply moving experience - who can forget the great Jon Vickers as Florestan? To remember Beethoven's birthday, I have chosen Leonore's great scena, "Abscheulicher, Wo eilst du hin?"  This role has been a favorite of many spinto and dramatic sopranos. To do it justice, the singer must have a voice of opulence, range, power, and a sympathetic stage presence. The great ones, like Leonie Rysanek and Christa Ludwig brought their listeners to tears. Here I have chosen Dame Gwyneth Jones for her youthful intensity and sincerity of expression. It was recorded in 1970 with Karl Bohm leading the orchestra of the Deutsche Oper Berlin.

***

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de naissance de Ludwig van Beethoven (15 décembre 1770 à Bonn- 26 mars 1827 à Vienne), même si nous sommes pas tout à fait certains de l’exactitude de cette date. Certains disent que c’est le 16 décembre, et les renseignements au dossier révèlent qu’il a été baptisé le 17 décembre. Malgré sa grande production d’œuvres, il a produit qu’un seul opéra, Fidelio. Les musicologues adorent trouver des fautes dans cet opéra. Selon eux, Beethoven n’a pas composé la partie vocale avec gratitude, il l’a plutôt traité comme tous les autres instruments. Mais la splendeur de Fidelio dépasse toutes les fautes qu’il pourrait y avoir. L’œuvre fait partie du répertoire courant grâce à son thème universel du triomphe de l’esprit humain sur la tyrannie et l’oppression. Il est difficile d’oublier la prestation du grand Jon Vickers dans le rôle de Florestan. Afin de souligner son anniversaire de naissance, j’ai choisi la grande scène de Leonore Abscheulicher, Wo eilst du hin? C’est un des rôles préférés des sopranos spintos et sopranos dramatiques. Afin de rendre justice à cette pièce, la chanteuse doit posséder une voix opulente et puissante avec un grand registre et une présence sur scène très charismatique. Les grandes cantatrices comme Leonie Rysanek et Christa Ludwig font leurs auditeurs fondent en larmes. J’ai choisi Dame Gwyneth Jones pour son intensité et sa sincérité d’expression. La prestation a été enregistrée en 1970 avec Karl Bohm au podium de l’Opéra allemand de Berlin.

- Joseph K. So; Traduction par Robert Scott

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home