Today's Classical Music Video

Friday, September 24, 2010

Sir Adrian Boult and the LPO / Sir Adrian Boult et l’OPL



The London Philharmonic was founded in 1932 by Sir Thomas Beecham, one of many orchestras he created with his family fortune. The LPO suffered a financial crisis in 1939 and became self-governing. In May, 1941 it suffered another setback when many of the players' instruments were destroyed in an air raid. A public appeal was launched and instruments poured in to keep the orchestra going. This video is part of a fund-raising appeal from that period. The principal speaker is the novelist, playwright and broadcaster J.B. Priestley (1894-1984). Perhaps his best-known work is the play An Inspector Calls. The play was made into a very popular film starring Alasdair Sim. There was an excellent production of the play with Benedict Campbell at the Shaw Festival several seasons back.


The video includes the beginning of Elgar's Cockaigne Overture conducted by Sir Adrian Boult (1889-1983). Boult was chief conductor of the BBC Symphony at the time but he also had a close association with the LPO. He became the LPO's chief conductor in 1950 and held that post until 1957. Boult was a greatly underrated conductor. He appeared somewhat stolid and impersonal - and looked like a retired colonel from the Edwardian era - but year in and year out he produced excellent performances. He was a great champion of music by British composers. He premiered dozens of works which are now part of the standard repertoire, including Holst's The Planets, and numerous works of Vaughan Williams. But it is less well-known that he often conducted the music of Schoenberg, Berg and Webern and gave the first British performances of several of the Mahler symphonies.


Boult studied at the Leipzig Conservatory and attended numerous rehearsals and concerts by Arthur Nikisch and admired him greatly. He tried to emulate Nikisch in his economy of movement and preference for conveying his wishes through the baton rather than through words during rehearsal. Boult knew Elgar and his performances of Elgar's music were highly praised by the composer. Throughout his long life Boult was regarded as the most authoritative living interpreter of Elgar's orchestral music.


***


L’Orchestre philharmonique de Londres a été fondé en 1932 par Sir Thomas Beecham, un des nombreux orchestres qu’il a créé avec son patrimoine familial. L’OPL a subi une crise financière en 1939 et s’autogère depuis. En mai 1941, elle a subi un autre recul lorsqu’un grand nombre d’instruments ont été détruits lors d’un raid aérien. L’orchestre a lancé un appel général pour avoir d’autres instruments afin que l’orchestre puisse survivre et le public a été généreux. Ce vidéoclip présente un extrait d’une soirée-bénéfice de cette époque. Le vidéoclip met en vedette J.B. Priestley (1894-1984) qui était un romancier, un dramaturge et une personnalité de la radio. Son œuvre la mieux connue était la pièce de théâtre An Inspector Calls. La pièce a été portée à l’écran et mettait en vedette Alasdair Sim. Il y avait une excellente production au Festival Shaw, il y a quelques saisons avec Benedict Campbell.

Ce vidéoclip comprend le début de l’Ouverture Cockaigne d’Elgar dirigé par Sir Adrian Boult (1889-1983). Sir Adrian Boult était le premier chef attitré de l’Orchestre symphonique de la BBC à l’époque et il collaborait étroitement aussi avec l’OPL. Il est devenu le chef d’orchestre attitré de l’OPL et l’a dirigé jusqu’en 1957. Il était un chef d’orchestre grandement sous-estimé. Il était quelque peu impassible et impersonnel et il avait l’allure d’un colonel de l’époque d’Édouard VII. Mais, année après année, il produisait d’excellentes prestations. Il était un grand défenseur de la musique des compositeurs britanniques. Il a présenté en primeur des dizaines de pièces qui font maintenant partie du répertoire courant, incluant The Planets de Holst et un grand nombre d’œuvres de Vaughan Williams. Mais aussi, il a souvent dirigé la musique de Schoenberg, Berg et Webern et il a dirigé en grande première britannique plusieurs symphonies de Mahler.

Il a étudié à l’École supérieure de musique de Leipzig et a assisté à plusieurs répétitions et concerts d’Arthur Nikisch dont il admirait grandement. Il a tenté d’imiter Nikisch dans son économie des mouvements et dans sa tendance à diriger avec la baguette au lieu des mots lors des répétitions. Il connaissait Elgar et ses prestations des œuvres d’Elgar ont été louangées par le compositeur. Durant sa longue vie, Sir Adrian Boult était considéré comme le plus grand interprète vivant de la musique d’Elgar.

- Paul E. Robinson, Traduction par Robert Scott

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home