Today's Classical Music Video

Thursday, June 3, 2010

Two Hundreth Anniversary of Schumann's Birth: Karajan Rehearses The Fourth Symphony / 200e anniversaire de la naissance de Schumann : Karajan répète la Symphonie no 4


Robert Schumann was born June 8, 1810 and his music is being celebrated around the world throughout this year. Herbert von Karajan was a distinguished Schumann conductor and made some excellent recordings of the symphonies with the Berlin Philharmonic. In 1966 he was also filmed rehearsing the Fourth Symphony with the Vienna Symphony. This was one of a series of films Karajan made with French director Henri-Georges Clouzot. At the time Clouzot was well-known as the director of wonderful films such as Le Salaire de la Peur (The Wages of Fear), Le Corbeau  and Diabolique. Although Clouzot directed these Karajan films, Karajan learned enough from Clouzot to take over direction of his own films in the next few years. This rehearsal excerpt is typical of Karajan's approach. He worked quickly, stopped the orchestra quite often, and insisted on getting the smallest details just the way he wanted them. On the other hand, Karajan had an acute sense of when this stop-start approach would start to wear out the musicians. In rehearsal he would alternate this emphasis on detailed work with simply playing through the music. Any professional conductor will tell you that both approaches are needed to keep up the interest of the musicians and to obtain the best results.

Karajan made several recordings of Schumann's Symphony No. 4 but I think the best of them is a live performance with the Vienna Philharmonic, recorded May 24, 1987. It was issued on the VPO's own label as WPH-L-K-2006/1. Curiously, this performance was also the basis of a DG compact disc release. But DG's digital post-editing managed to suck all the life out of the live performance. 

***

Robert Schumann est né le 8 juin 1810, et sa musique est fêtée dans le monde entier cette année. Herbert von Karajan était connu pour ses interprétations de Schumann et a réalisé certains enregistrements splendides des symphonies du compositeur avec la Philharmonie de Berlin. En 1966, il a été filmé en train de répéter la Symphonie n4 avec l'Orchestre symphonique de Vienne. Ces séquences font partie d'une série de films que le réalisateur français Henri-Georges Clouzot a réalisés sur Karajan. À cette époque-là, Clouzot était célèbre pour des films comme Le salaire de la peur, Le corbeau et Diabolique. Au cours du tournage, Karajan a suffisamment appris sur le 7e art pour tourner ses propres films par la suite. Cette répétition est typique de la méthode de Karajan. Il travaillait rapidement, interrompait l'orchestre assez souvent et exigeait que les moindres détails soient exactement comme il les voulait. En revanche, il savait pertinemment que cette façon de travailler finirait par lasser les musiciens. Pendant les répétitions, il alternait ce travail pointilleux avec de longs passages où il se contentait de leur faire jouer la musique. Tout chef d'orchestre qui se respecte utilise les deux approches pour soutenir l'intérêt des musiciens et obtenir les meilleurs résultats.

Karajan a réalisé plusieurs enregistrements de cette œuvre de Schumann, mais à mon avis, le plus beau demeure cette interprétation de concert avec l'Orchestre philharmonique de Vienne, enregistrée le 24 mai 1987. Il a été diffusé sous l'étiquette de l'orchestre sous le numéro WPH-L-K-2006/1. Étrangement, il est également inclus dans un disque compact réalisé par DG, mais dans ce cas la post-édition numérique ne rend pas justice à l'interprétation. 

- Paul E. Robinson

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home