Today's Classical Music Video

Thursday, March 4, 2010

Toscanini Conducts Beethoven / Toscanini dirige Beethoven


Toscanini was 85 years old when this telecast was made March 22, 1952. He died in 1957. For many people he is the greatest conductor who ever lived. NBC created an orchestra especially for him to conduct: the NBC Symphony. It was a superb orchestra and together they made many fine recordings including all nine Beethoven symphonies. The criticism is often made that Toscanini "took everything too fast". But the facts don't bear this out. Here is a case in point: the last movement from the Beethoven Fifth. The tempo is moderate and there is never a feeling that the music is being rushed.

Several things can be learned from the video. First, the way Toscanini preferred to set up his orchestra, with first violins to his left, second violins to his right and double basses at the back on the left. You will also notice that there are four flutes in the orchestra even though Beethoven only requires two plus a piccolo. Like most conductors of his generation, Toscanini doubled the winds in order to balance a large string section. And the large string section was needed to produce enough sound in large modern concert halls. Toscanini was known for his fidelity to the score but he was very much a practical musician too.

You will also see that even at 85 Toscanini conducted with tremendous intensity. He is strictly business in his gestures, rarely giving cues but he never rests for a moment. He is clearly 'in the music' at all times. Many musicians who played under him spoke about this special quality he had, and said that it was this concentration and commitment that inspired them to give of their best.

For more on Toscanini, read the authoritative biography by Canadian writer-conductor Harvey Sachs. Sachs has also edited a collection of Toscanini letters. The letters reveal a man of perhaps surprising literary sensibility. They also reveal the other women in his life.

In tomorrow's video we'll bring you an excerpt from a recent documentary about Toscanini based on audio tapes made by his son.

*** 

Toscanini avait 85 ans au moment où ce concert était télédiffusé, le 22 mars 1952. Il est décédé  en 1957. D'aucuns affirment qu'il est le plus grand chef d'orchestre de tous les temps. Le réseau NBC avait d'ailleurs créé un orchestre juste pour lui : le NBC Symphony. C'était une splendide formation, et avec Toscanini à sa tête, il a réalisé de nombreux enregistrements magnifiques, parmi lesquels les neuf symphonies de Beethoven. Les critiques trouvaient souvent que Toscanini adoptait des tempi trop rapides, mais la réalité dément cette réputation. En voici la preuve : le dernier mouvement de la Cinquième de Beethoven. Le tempo est modéré, et on n'a jamais l'impression que l'œuvre est jouée de façon précipitée.  

Ce vidéoclip nous enseigne plusieurs choses. En premier lieu, Toscanini disposait ses musiciens d'une façon particulière : les premiers violons à gauche, les seconds à droite, les contrebasses à l'arrière gauche. On remarque également qu'il y a quatre flûtes bien que Beethoven n'en ait prévu que deux accompagnées d’un piccolo. À l'instar de la plupart des chefs d'orchestre de sa génération, Toscanini doublait la section des vents afin d'équilibrer celle des cordes, très nombreuse. En effet, il fallait beaucoup de cordes pour produire une puissance de son capable de remplir une salle de concert moderne. Toscanini était connu pour sa fidélité à la partition, mais il avait également le sens pratique.

Vous verrez que même à  l'âge de 85 ans, Toscanini dirigeait son orchestre avec fougue. Il ne fait pas de gestes inutiles, il ne donne que de rares signaux, mais il ne relâche jamais sa concentration. De toute évidence, il est habité par la musique. Beaucoup de musiciens qui l'ont connu ont parlé de cette qualité spéciale en disant que c'était cette concentration et cette intensité qui les avaient inspirés à donner de leur meilleur.  

Pour en savoir plus sur Toscanini, lisez la biographie définitive que lui a consacrée l'auteur et chef d'orchestre canadien Harvey Sachs. Ce dernier a également publié un recueil de lettres de Toscanini qui révèlent une sensibilité littéraire très aiguë et font découvrir les « autres » femmes dans sa vie.  

Dans le prochain vidéoclip, nous vous présenterons un extrait d’un documentaire récent sur Toscanini qui a été réalisé à partir de bandes audio faites par son fils.

- Paul E. Robinson

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home