Today's Classical Music Video

Sunday, January 17, 2010

Stravinsky conducts Stravinsky / Stravinski dirige Stravinski




Igor Stravinsky was 63 when he conducted this recording session in New York for his L'Histoire du Soldat. Columbia Records had undertaken to realize a truly historic project: recording all of Stravinsky's music conducted by the composer. Stravinsky was arguably the greatest of all Twentieth Century composers. For the first time in history the technology existed to make authoritative recordings of all the music of a composer of his stature. However, this is a mono recording and within a few years stereo came along and it was clearly far superior. Columbia decided to make new stereo versions for all of Stravinsky's music. By the way, many of the stereo recordings for this project were made in Toronto with the CBC Symphony, the Festival Singers and others.


In this short video you can see that Stravinsky knows what he wants and that his businesslike demeanor was often broken by a genuine sense of fun. The violinist for this session was Alexander Schneider, with Robert Nagel, trumpet, Julius Levine, bass, David Oppenheim, clarinet and Loren Glickman, bassoon.

***


Igor Stravinski avait 63 ans lorsqu’il dirigea cette session d’enregistrement de L’Histoire du soldat à New York. Columbia Records avait entrepris de réaliser un projet d’envergure historique : enregistrer toute sa musique, dirigée par lui. D’aucuns considèrent que Stravinski était peut-être le plus grand compositeur du XXsiècle. Pour la première fois dans l’histoire, la technologie permettait de réaliser des enregistrements définitifs de toute la musique d’un compositeur de sa trempe. Toutefois, cet enregistrement était en mono, technique qui devait être supplantée par la stéréophonie quelques années plus tard. Columbia a alors décidé d'enregistrer de nouvelles versions stéréo de toute la musique de Stravinski. Soit dit en passant, plusieurs des enregistrements pour ce projet ont été faits à Toronto avec l’orchestre symphonique de la CBC, le chœur Festival Singers et d’autres. 


Dans cette courte vidéo, on voit que Stravinski savait ce qu’il voulait, mais que son sérieux n’était pas incompatible avec des moments empreints d’humour. Pour cette séance, le violoniste était Alexander Schneider, accompagné de Robert Nagel à la trompette, de Julius Levine à la contrebasse, de David Oppenheim à la clarinette et de Loren Glickman au basson.



- Paul E. Robinson / Traduction par Anne Stevens

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home