Today's Classical Music Video

Tuesday, March 23, 2010

AMY X NEUBURG: The Secret Language of Subways / La langue secrète du métro


Amy X Neuburg describes The Secret Language of Subways as “a song cycle about the inane and perpetually unfinished businesses of love and war — and New York.” A stylistically versatile, classically trained singer/composer with a four-octave range, Amy is best known for  performances with voice, electronic drums, and live looping in which she creates a chorus of layered voices and rhythms. Two years in the making, Subways consists of intricately composed, multiple layers of cellos topped by Amy’s distinctive and striking vocals; the songs range from intimate art-song ballads to electronics-based pop to Dadaist meanderings to lush symphonic arrangements. Sometimes the cellos are processed with electronic effects, other times heard in the expressive richness of their natural timbres. Neuburg explains:

"I conceived most of these songs while sitting on the subway during a 3-year period when I lived part-time in New York — inspired by the rhythmic lull of the train, the fragmented meanderings of my thoughts, the dramas of recent world and personal events, and the deluge of sensory input that is New York itself. New York at that time presented such a vivid example of how life, love and art continue to move forward with full force, in spite of (or perhaps encouraged by) the fears and uncertainties of war."

Performers: Amy X Neuburg & The Cello ChiXtet

***

Amy X Neuberg décrit son œuvre The Secret Language of Subways, comme « un cycle de chansons sur quelque chose de fou et de jamais terminé : l'amour, la guerre – et New York ». Cette chanteuse et compositrice au style diversifié et à la formation classique, dont la voix possède une amplitude de quatre octaves, est connu pour ses performances avec voix, percussions électroniques et synchronisations en direct lui permettant de créer un choeur de voix et de rythmes diversifiés. Cette œuvre, qui lui a pris deux ans à composer, consiste en une variété de pages de violoncelle qui contrastent avec la voix distinctive de la chanteuse. Les chansons sont variées : ballades intimistes, pop électronique, fantaisies dadaïstes, arrangements symphoniques veloutés. Parfois, les violoncelles sont traités avec des effets électroniques, d'autres fois on se contente du naturel.

Voici ce qu’explique l'artiste : « J'ai composé la majorité de ces chansons alors que j'étais assise dans le métro, pendant une période de trois ans où je vivais à temps partiel à New York. J'étais inspirée par le rythme hypnotisant du train, les égarements de mes pensées, les drames de l'actualité mondiale et les tragédies personnelles, et le déluge de stimulations sensorielles qui fait de New York la ville qu'elle est. À cette époque, New York était un exemple parfait de la façon dont la vie, l'amour et l'art continuent d'avancer malgré les craintes et incertitudes de la guerre (ou peut-être à cause d'elles). » 

Musiciens : Amy X Neuburg et The Cello ChiXtet
 

- Michael Vincent; Traduction par Anne Stevens

Labels:

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]



<$I18N$LinksToThisPost>:

Create a Link

<< Home